Indicateurs de l'économie locale

 

TOURISME : Bon démarrage de la saison hivernale


Après une belle saison touristique estivale en Isère, le premier bilan des vacances de Noël s’inscrit en hausse par rapport à la moyenne des 4 saisons précédentes.

Isère Tourisme enregistre une progression de +10 % pour les hébergements marchands et +12 % pour les remontées mécaniques.

Les perspectives pour les vacances de février apparaissent encourageantes. A noter que la clientèle étrangère était bien présente à Noël sur nos massifs.

La présence de neige et un calendrier favorable ont permis une bonne fréquentation sur l’ensemble des vacances..

COMMERCE DE DETAIL : Des prévisions d’activité soumises à la consommation des ménages


L’évolution du commerce de détail indépendant sur le territoire de la CCI Grenoble est en repli en 2018 sur 12 mois glissants avec une baisse de -0,8 % des chiffres d’affaires à fin novembre 2018, contre 0,2 % en France. Cette évolution, bien que meilleure qu’en 2017, respectivement -0,9 % sur le territoire CCI et -1,4 % en France, révèle une activité commerciale morose aux plans local comme national.

Outre le retour de l’inflation, le commerce de proximité a été confronté à un repli continu de la confiance des ménages en 2018 ainsi qu’à la baisse de plus en plus marquée de la fréquentation des magasins. Le récent mouvement des gilets jaunes a accentué ces deux phénomènes et pénalisé l’activité commerciale, normalement intense en fin d’année.

L’augmentation des dépenses contraintes des ménages ne semble pas compensée pour l’instant par la hausse de pouvoir d’achat attendue des baisses de cotisations et des réformes en cours. Ceci contribue à rendre les perspectives d’activité des commerçants incertaines pour 2019.


Source : CCI Grenoble, Observatoire des CA du commerce de détail,
novembre 2018

*Banque de France, petit commerce (hors automobile),
indice en valeur (brut)

 

DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES : Dynamisme des créations et recul des défaillances d’entreprises


A la faveur du boom de la microentreprise, la création d’entreprises connait une progression sans précédent : plus de 12 700 nouvelles entités ont vu le jour en Isère en 2018, dont 47 % sont des micro entrepreneurs. En France, la tendance est similaire avec une hausse de 17 % des créations nouvelles sur un an et le succès avéré des microentreprises (45 %).

Avec moins de 600 défaillances d’entreprises enregistrées en 2018, soit une baisse de 14 % par rapport à 2017, les dépôts de bilans n’ont jamais été aussi bas depuis 2007 en région grenobloise. A noter qu’en France, la situation semble un peu moins favorable avec des défaillances en hausse au 3e trimestre. Les TPE restent les plus concernées. (Source Altarès)



 

COMMERCE EXTERIEUR : De bonnes performances à l’international en 2018


Après une année 2017 très porteuse, les échanges commerciaux de l’Isère sont restés bien orientés en 2018. En cumul sur les 9 premiers mois, les exportations iséroises atteignent 8,6 milliards d’euros, en hausse de 1,9 % par rapport à la même période en 2017 (+0,3 % en Auvergne-Rhône-Alpes).

Pour leur part, avec 9,1 milliards d’euros, les importations iséroises ont augmenté de + 3,2 % (contre +3,4 % en Auvergne-Rhône-Alpes). Le déficit commercial s’est creusé et atteint 564 millions d’euros fin septembre 2018.

Concernant les principaux pays partenaires, l’Isère a réalisé 57 % de ses ventes avec l’Union Européenne en 2018, 16 % avec l’Asie et 10 % avec l’Amérique.


EMPLOI - CHOMAGE : Repli du chômage en 2018


La situation de l’emploi a été plutôt favorable en Isère en 2018, la reprise économique dans les entreprises ayant profité à l’emploi. Ainsi, le nombre de demandeurs d’emploi a baissé de 2 % sur un an en Isère, contre -1,5 % en France et le taux de chômage s’élève à 7,5 % de la population active en Isère, contre 7,9 % en Auvergne-Rhône-Alpes et 8,8 % en France.
(Source : Pôle Emploi Darès STMT données CVS).


Dans les entreprises, les demandes d’autorisation d’activité partielle sont en légère baisse
en 2018 par rapport à 2017 . Par ailleurs, la Direccte a enregistré une hausse de 14 % des licenciements économiques en 2018, soit 2 519 licenciements en Isère dans 577 entreprises. Deux Plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) importants ont touché le bassin grenoblois tandis que les licenciements hors PSE (60 %) ont concerné de petites entreprises de moins de 10 salariés. Enfin, 8 454 ruptures conventionnelles individuelles ont été homologuées en Isère en 2018, soit + 4% par rapport à 2017. (Source Direccte UD38)

Dynamique au 3e trimestre, l’emploi progresse sur un an en Isère avec + 5 410 emplois salariés, soit + 1,6 % par rapport au 3e trimestre 2017. L’industrie gagne 710 emplois, la construction 510, les services (hors intérim) 3 500 dont 1 090 dans le commerce et 620 dans les transports, et enfin l’intérim crée 690 emplois. Cette hausse annuelle des effectifs a été vive dans l’arrondissement de la Tour du Pin (+3,1 %), mesurée dans le bassin grenoblois (+1,1 %) et faible à Vienne (+0,6 %). Globalement, l’emploi a augmenté plus vite en Isère qu’en Auvergne-Rhône-Alpes (+1,3 %) et en France (+1,1%). Avec 349 290 salariés au 3e trimestre 2018 (dernier connu), l’Isère représente 15 % de l’emploi salarié en Auvergne-Rhône-Alpes (Source Urssaf Acoss).

Contact

Observatoire économique
observatoire.eco@grenoble.cci.fr

Téléchargements