Les secteurs d'acivité en bref

 


Artisanat : une hausse des immatriculations et une activité mieux orientée


Fin décembre 2017, l’artisanat isérois compte 28 238 entreprises en activité. Le bâtiment représente 42 % des entreprises artisanales, les services 33 %, la fabrication 14 % et l’alimentation 11 %.

En cumul sur l’année, les nouvelles immatriculations représentent 3 773 entreprises en Isère dans l’artisanat, en progression de +5 % par rapport à 2016. On comptabilise par ailleurs, au cours de l’année 2017, 2 704 radiations au Répertoire des Métiers en Isère.

Après un 1er trimestre en recul, l’activité des entreprises artisanales retrouve de la vigueur au 2e trimestre et se traduit par une augmentation des chiffres d’affaires. La situation des entreprises artisanales se stabilise fin 2017 et les artisans se montrent assez optimistes. En effet, 74 % des artisans isérois interrogés prévoient une consolidation du niveau d’activité et 84 % anticipent une stabilité de leur effectif.

Par secteur d’activité, alors que l’alimentation, le bâtiment et les services sont globalement bien orientés, le secteur de la fabrication a connu une évolution contrastée au cours de l’année mais avec des prévisions d’activité favorables.
(Source : Avisé, CMA Isère)

Tourisme : un bilan satisfaisant pour la saison estivale et un début prometteur pour la saison hivernale


L’année 2017 a été caractérisée en France par un rebond de la fréquentation touristique après une année 2016 marquée par les attentats. Au niveau de la région Auvergne-Rhône-Alpes, c’est dans le sillon alpin que l’on observe la plus forte évolution de fréquentation. L’Isère enregistre selon l’Insee une progression des nuitées de +5,7 % par rapport à l’été 2016 (contre + 6,1 % en France).

Les professionnels du tourisme dressent un bilan satisfaisant de la saison estivale sur le département isérois avec 2,9 millions de nuitées marchandes. Ce niveau est stable en comparaison à la moyenne des 4 saisons précédentes. L’activité touristique a été stimulée par des événements culturels et sportifs qui prennent de l’envergure et une fréquentation des sites touristiques en hausse.

Les prévisions pour la saison hivernale 2017/2018 sont favorables, en raison d’un calendrier des vacances scolaires propice et d’un bon enneigement. Ce dernier a profité à l’ensemble des stations, y compris de basse altitude et on a pu constater l’ouverture des différents domaines skiables durant les vacances de Noël.

Les professionnels se montrent également optimistes quant à l’activité pour le reste de la saison hivernale et observent une progression des réservations pour les vacances de février.
(Source : Isère Tourisme)

Commerce de détail : un bilan 2017 en léger repli dans un contexte très mouvant


Après une année 2016 stable pour le commerce de détail (-300 m²) indépendant en région grenobloise, les 10 premiers mois de 2017 affichent un léger repli avec une évolution de -0,8 % des CA cumulés par rapport aux 10 premiers mois de 2016.

En France, l’activité est également en baisse avec -1,9 % en cumul sur 10 mois de 2017 pour le petit commerce hors auto.
(Source : Banque de France)

Evolution de l'activité du commerce de détail traditionnel sur le territoire de la CCI de Grenoble et en France
Octobre 2017



Source : CCI Grenoble, Observatoire des CA du commerce de détail, octobre 2017. *Banque de France, petit commerce (hors automobile), indice en valeur (brut)

 
Cette tendance sur 10 mois se confirme sur 12 mois glissants avec une baisse des CA du petit commerce de -0,6 % en région grenobloise dont -1,7 % pour le centre ville de Grenoble, et de -1,7 % également en France (source Banque de France petit commerce hors auto). L’année 2017 a été marquée par une progression des prix de +1,1 % à fin octobre 2017 par rapport aux 12 mois précédents.

Selon l’Insee, au 3e trimestre 2017, la consommation des ménages a progressé de 0,6 %, soit à peine plus que le pouvoir d’achat. Le taux d’épargne des ménages reste stable autour de 14,5 % du revenu disponible brut. In fine, après une hausse de 2,1 % en 2016, la consommation des ménages devrait progresser seulement de 1,1 % en 2017, la consommation en biens s’étant réduite au profit des investissements.

Concernant le e-commerce en France, la Fevad dresse un bilan favorable en 2017, avec 81,7 milliards d’euros dépensés sur internet, soit +13,5 % par rapport à 2016 (72 milliards d’euros de CA en 2016). Pour rappel, la part de l’e-commerce dans le commerce de détail s’établit à 8 % en 2016 et 16 % des transactions sont réalisés sur terminaux mobiles.

On le voit, le commerce doit se réinventer face aux nouvelles attentes des consommateurs et mener de front plusieurs réflexions : celles-ci concernent à la fois l’offre proposée, l’organisation mais aussi l’image des entreprises et passent notamment par la nécessité de revoir les concepts de magasins, d’intégrer la digitalisation du parcours d’achat ou d’améliorer l’expérience client.
(Source : CCI Grenoble)

Contact

Observatoire économique
observatoire.eco@grenoble.cci.fr

Téléchargements


Zoom

actualites