Perspectives fin 2018


 

"La reprise semble profiter à l’ensemble des secteurs d’activités"

Auvergne-Rhône-Alpes

L’enquête menée par les CCI de la région Auvergne Rhône-Alpes auprès d’un panel de TPE/PME en juillet 2018 établit un bilan positif de l’activité dans les différents secteurs d’activité au 1er semestre 2018, particulièrement dans l’industrie et les entreprises tournées vers l’international.

Les perspectives sont assez confiantes pour la fin de l’année même si les chefs d’entreprise, comme la Banque de France, prévoient un léger ralentissement de l’activité, notamment à l’international. Près de la moitié des TPE/PME anticipent un maintien de leur chiffre d’affaires pour la fin de l’année, les prévisions étant meilleures dans les grosses PME que dans les TPE. Il en va de même pour l’investissement et l’emploi.
Globalement, la reprise semble profiter à l’ensemble des secteurs d’activités.

Parmi leurs préoccupations, les dirigeants rencontrent des difficultés persistantes de recrutement, véritables freins à leur développement. Par ailleurs, ils soulignent que la mise en place du RGPD (règlement général de protection des données) n’est pas effective pour 43 % d’entre eux, et qu’elle nécessite la mobilisation de moyens qui accroît la difficulté de mise en œuvre. Enfin, leurs inquiétudes concernent également la prochaine mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, et son impact en termes de coût et d’organisation pour leurs entreprises.




Source : Enquête régionale de conjoncture - CCI de région Auvergne Rhône-Alpes - juillet 2018


 
"Des perspectives toujours confiantes mais plus prudentes"

Région grenobloise


Après une fin 2017 et un début 2018 très favorables à l’activité, les prévisions des dirigeants de la région grenobloise connaissent un léger tassement depuis la fin du printemps. Ils anticipent majoritairement une stabilité de leur activité pour les mois à venir (57 %), et plus du quart tablent sur une progression d’activité (26 %), ce qui place l’année 2018 dans une bonne dynamique.

Certains facteurs d’incertitudes pèsent toutefois sur les entreprises : au plan industriel et à l’international, les tensions commerciales croissantes entre les Etats-Unis et ses partenaires commerciaux conduisent les dirigeants à la prudence pour l’avenir. Par ailleurs, le projet « Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole » et les travaux en centre-ville de Grenoble depuis plus d’un an impactent de façon durable la fréquentation en centre-ville, ce qui rend moroses les perspectives des commerçants, déjà employés à lutter contre les mutations
profondes du secteur du commerce.



 
Source : CCI de Grenoble, septembre 2018.

 

Contact

Observatoire économique
observatoire.eco@grenoble.cci.fr

Téléchargements


Zoom

actualites