Accueil >Votre CCI

Un nouveau contrat de mandature pour de nouveaux enjeux

le 25 novembre 2011

Jean Vaylet, président de la CCI de Grenoble depuis janvier 2011, met en lumière la clé de voûte du nouveau contrat de mandature de l’Assemblée consulaire à Grenoble.


Quels sont les points forts du nouveau contrat de mandature ?


Il repose sur trois principes liminaires. L’ouverture, d’abord. La CCI de Grenoble impulse de nouvelles interactions auprès des intervenants économiques du territoire.
Cette collaboration se traduit par la mise en oeuvre de réunions décentralisées, sur l’ensemble du territoire, et un partenariat accru avec les organisations professionnelles.
L’instauration de six domaines d’actions stratégiques ensuite, génère une dynamique de fond, en adéquation avec les grands enjeux du territoire : l’évolution du Plan de déplacement urbain (PDU), le renouvellement du Schéma de cohérence territoriale (Scot), la redéfinition du commerce de centre-ville, le déploiement de Grenoble comme capitale de l’innovation. L’enjeu est bien d’accroître le poids des acteurs consulaires pour l’appui aux pôles de compétitivité industriels, tel GIANT ; le soutien du secteur des services, indissociables de l’industrie, des services à la personne…
L’implication est forte également dans le secteur du tourisme, en particulier le tourisme d’affaires, requérant une vraie dynamique de territoire. Enfin, la mobilisation consulaire est essentielle auprès des PME, dans l’anticipation des contraintes environnementales, d’une stratégie export et d’innovation.

De quelle façon ce contrat s’inscrit-il dans le contexte régional ?

Rhône-Alpes témoigne d’une forte dynamique régionale, l’une des plus fortes de France. La Chambre de commerce et d’industrie de région Rhône-Alpes a déposé 9 schémas sectoriels régionaux. Une quarantaine de réunions des commissions régionales ont d’ores et déjà eu lieu, dans lesquelles les représentants de la CCI de Grenoble ont tenu un rôle déterminant. Je suis moi-même 1er vice-président à la CCIR, élu référent à l’international. Jean-Pierre Gillet, vice-président de la CCI de Grenoble et président de la commission industrie & services appui aux entreprises à la CCIR. Enfin, Robert Sorrel, trésorier de la CCI de Grenoble et trésorier adjoint de la CCIR.Aujourd’hui, le fait régional n’est pas une contrainte, mais un environnement propice avec lequel nous travaillons.

Quelle est l’ambition du nouveau contrat de mandature

L’ambition portée par la CCI de Grenoble est d’être un partenaire connu et reconnu du développement économique, sous toutes ses composantes : industrie, commerce, tourisme et services. Au-delà, notre volonté est d’accroître la lisibilité des actions territoriales auprès des entrepreneurs et d’intensifier la participation des élus consulaires en tant qu’acteurs clés au sein des commissions.


Président de la CCI de Grenoble

Jean Vaylet, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble

Voir le contrat de mandature en ligne
Télécharger le contrat de mandature 2011-2015  (pdf)

Contact :

Zoom