Zoom sur l'emploi



Signaux positifs pour l’emploi en Isère


On comptabilise fin juin 2017 en Isère, 59 650 demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A), soit une légère baisse de 0,5 % par rapport à juin 2016, comparable à celle observée en Auvergne-Rhône-Alpes (-1,2 %) et en France métropolitaine (-1 %).

Par tranche d’âge, notons que cete baisse est plus favorable aux jeunes, au détriment des séniors. En effet, le nombre de jeunes de moins de 25 ans en recherche d’emploi (Catégorie A)diminue de 7,4 % alors qu’il augmente de 5,5 % parmi les 50 ans ou plus.

Par territoire, on observe également certaines disparités : sur un an, la demande d’emploi augmente dans le bassin grenoblois (+0,4 %), elle est stable dans l’Isère Rhodanienne ( -0,1 %) et diminue dans le Nord Isère (-1,2 %) et le Centre Isère (-3,6 %).

Au 1er trimestre 2017 (dernier connu), le taux de chômage en Isère s’élève à 8 % de la population active, soit -0,6 points par rapport au 1er trimestre 2016. Il atteint 8,3 % en Auvergne-Rhône-Alpes et 9,3 % en France Métropolitaine.

Taux de chômage localisés trimestriels (en %)


Source : INSEE, taux de chômage au sens du BIT - Dernier connu


 

Un gain de près de 5 000 emplois au 1er trimestre 2017


Avec 339 700 salariés au 1er trimestre 2017, l’Isère connaît une augmentation de l’emploi salarié privé (+1,5 % par rapport au 1er trimestre 2016), comparable à celle observée en Région Auvergne-Rhône-Alpes (+1,7 %) et en France (+1,5 %).

Au total, ce sont 4 990 emplois supplémentaires par rapport à l’année précédente. Cette augmentation est portée par la hausse des effectifs dans les services (+3 880 emplois hors intérim).

Les activités scientifiques et techniques, de soutien et services administratifs, ainsi que l’hébergement restauration, sont les secteurs qui ont créé le plus d’emplois.

L’intérim s’avère particulièrement dynamique, avec une création de 1 930 emplois salariés (+14 ,9 % sur un an).

La construction gagne ce trimestre 290 emplois, alors que le secteur de l’industrie continue de perdre des emplois (-1 110).
(Source Acoss‐Urssaf)


 

Baisse de 17 % des licenciements économiques en Isère

 

Au cours du 1er semestre 2017, 352 entreprises ont procédé au licenciement économique de 1 282 salariés en Isère, soit une diminution de 17 % par rapport à l’année précédente. Le Bassin de Grenoble concentre la majorité des licenciements économiques. Parmi ces licenciements, 434 soit 34 % ont eu lieu dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) et 848 licenciements ont eu lieu hors PSE, dont 552 à la suite d’une liquidation judiciaire. Notons que la majorité des licenciements hors PSE sont le fait de très petites entreprises, comptant moins de 10 salariés.

La Direccte a par ailleurs enregistré, au cours des 6 premiers mois de l’année, 3 977 ruptures conventionnelles, soit 4 % de plus que l’année précédente.

Signe tangible d’une reprise économique, l’activité partielle ainsi que le nombre d’heures chômées ont fortement diminué ce semestre, notamment dans le Bâtiment, principal secteur utilisateur du chômage partiel.

Enfin, la prime à l’embauche a rencontré ce semestre encore du succès puisque 13 298 demandes ont été enregistrées par la Direccte, dont 43 % émanent de très petites entreprises.
(Source Direccte UT38)



Découvrez le portail emploi de la CCI Grenoble :

http://www.grenoble-ecobiz.biz/emploi

Contact

Observatoire économique
observatoire.eco@grenoble.cci.fr

Téléchargements


Zoom

actualites