Bilan de conjoncture de la région grenobloise

"Une phase de croissance début 2019 ternie par des perspectives moroses"

Edito de Jean Vaylet, président de la CCI de Grenoble.


Pour dresser le bilan du 1er semestre 2019, démarrer par une bonne nouvelle est toujours agréable : l’économie française a tenu bon, ce qui n‘était pas évident compte-tenu des interrogations soulevées lors du grand débat national et du mouvement des gilets jaunes. Ainsi, sans être extraordinaire, la croissance du PIB a été de 0,3 % au 1er trimestre comme au 2e trimestre, ce qui conduit les prévisions autour de 1,3 % pour 2019 et 1,4 % pour 2020.

L’économie française a généré des créations d’emploi inédites dans l’industrie et le BTP et le taux de chômage continue de baisser. Les créations d’entreprises sont au plus haut tandis que les difficultés d’entreprises reculent. L’investissement des entreprises, certes moins favorable qu’en 2018, est toujours attendu autour des 3,3 % pour 2019.

Certains éléments ont toutefois manqué de vigueur : la consommation des ménages, décevante, n’a pas permis à l’activité commerciale de se redresser au 1er semestre 2019, mais les mesures de soutien au pouvoir d’achat, la reprise du marché du travail et l’inflation modérée devraient porter leurs fruits d’ici 2020. Par ailleurs, les difficultés de recrutements constituent encore un frein au développement des entreprises.

Enfin, l’environnement international est devenu moins clément, entre incertitudes sur le Brexit, intensification des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, et essoufflement de la croissance européenne. Le scénario le plus probable serait un ralentissement de la croissance mondiale à 3,2 % en 2019 et pour remonter à 3,5 % en 2020.

Selon le dernier baromètre de l’attractivité d’EY en 2019, la France doit maintenir le cap des réformes pour renforcer son attractivité auprès des investisseurs étrangers, à savoir : poursuivre la simplification administrative pour les entreprises, améliorer la compétitivité fiscale de la France et le climat social.

En Isère et en Région grenobloise, le bilan du 1er semestre présenté ici témoigne d’une bonne dynamique de l’économie locale et de la vitalité des entreprises. Les indicateurs sont bien orientés et s’inscrivent dans les tendances nationales. Après l’international en 2018, et eu égard à l’assombrissement des perspectives, c’est le marché intérieur qui devrait porter la croissance fin 2019.

Au plan local, les projets sont riches et concernent à la fois la mobilité, la transition énergétique, les infrastructures, l’aménagement du territoire et son accessibilité, le tourisme, l’innovation, l’international, la formation…

Sur chaque thématique, la CCI de Grenoble a à coeur de porter la voix des entreprises et d’accompagner leur développement.
Pour ce faire, engagée comme ses homologues dans une réforme sans précédent de son modèle économique suite à la loi PACTE, la CCI de Grenoble adapte son offre de services à destination des entreprises.


Téléchargements

Retrouvez nos différents classements et leurs leaders sur :

Contact

Observatoire économique
observatoire.eco@grenoble.cci.fr